1 an de naturel : bilan

A défaut de fêter la Saint Valentin ou les 5 ans de mon chien, ce mois-ci je fête mes 1 an de bioté! Avant de faire péter le champagne,...


A défaut de fêter la Saint Valentin ou les 5 ans de mon chien, ce mois-ci je fête mes 1 an de bioté! Avant de faire péter le champagne, je vous explique le Pourquoi du Comment et je vous fais mon bilan (puisque c'était le but à la base).



Pourquoi j'ai décidé de bannir les cosmétiques industriels ?

Je suis humaine. Je suis une femme. Je vis dans une société de consommation. Donc OUI, il y a un an plus mes placards étaient remplis de beurres corporels et tubes de gommages, plus j'étais heureuse. D'abord parce que, on va pas se mentir, les baumes pour le corps TheBodyShop par exemple sentent diaboliquement bon. Puis il n'y a pas que ça : le packaging, les couleurs, et tout le blabla, ils font un bon boulot les géants de la cosméto. Alors forcément, on a vite tendance à acheter plus que prévu, plus que nécessaire et puis plus que notre porte-monnaie le permettrai - alors qu'on sait très bien qu'on a pas besoin de cette millième bouteille d'après shampoing. Et dernier point, le plus notable selon moi : ON PEUT SE LA PETER. On poste sur insta alors qu'on est pas encore passé à la caisse, on poste après la caisse, on poste en utilisant notre produit, on poste quand on s'en sert plus depuis trois mois - parce que faut bien le rentabiliser en gagnant quelques followers ça sert toujours. Alors OUI j'étais cette fille là, et n'ayez pas honte non plus (si tu es tombée sur cet article tu es sur la bonne voie).
Maintenant comment ça s'est passé dans ma tête pour en arriver à arrêter ça? Honnêtement au début ce n'était ni pour protéger la planète ou contrer le système. Autant le spécifier tout de suite, ça a plutôt été, dans un premier temps, une introduction du naturel dans mes habitudes, et non pas un rejet de tous les produits industriels par prise de conscience soudaine. J'ai toujours eu des problèmes d'acné, pas colossaux, mais juste assez pour avoir testé tous les rayons de la parapharmacie. Au bout d'un moment, quand on a plus de possibilités dans ce qu'on connait déjà et surtout quand on remarque l’inefficacité du truc, on cherche une alternative. Et après des heures sur des blogs naturels et sur le instagram de Peau Neuve, j'ai décidé de tester le naturel, parce que j'étais plus à ça près (si mon histoire avec les vilains boutons t'intéresse, je penserai à en parler dans un article spécifique). Je vais passer les détails. Après 5/6 commandes Aromazone et des trentaines de tambouilles, je suis aujourd'hui une vraie Bioté!
 


Ma vision des cosmétiques a donc bien changé et maintenant, la raison pour lesquelles je ne les utilise plus est un peu plus complexe! 
First, les produits industriels c'est pas cool pour la santé. On va pas se mentir, on sait tous qu'il y a plein de choses pas très bonnes dans tous les flacons qu'on nous vend. Mais évidemment, "c'est bon on les mange pas, on les étale juste sur nos gambettes, c'est pas la mort". Alors Mademoiselle. La peau absorbe. Ce que tu mets dessus, c'est ce qui se retrouvera obligatoirement dessous. La composition des cosmétiques est encore quelque chose de très vague, notamment parce que c'est indéchiffrable - osons le dire - mais c'est aussi une chose à laquelle on n'a justement pas fait attention pendant des années et qui aujourd'hui commence à résonner un peu. Je préfère un produit simple et basique mais sain à un produit beau et attractif mais bourré de pétrole. Je sais d'où viennent les produits que j'utilise, je sais ce qu'il y a dedans.
Deuzio, qui découle de mon premier argument : les produits industriels c'est pas cool pour la planète. Je ne vais pas m'étaler sur le sujet, j'en aurais l'occasion plus tard. On peut penser à : la pollution de l'air/des eaux due à la production, au transport, à ce gaspillage de plastique qui ne sera jamais recyclé ou qui atterrira dans la nature, aux quantités de saloperies qu'on laisse couler dans le fond de notre douche qui fini par rendre le traitement des eaux presque impossible et blablabla.

Pour finir, quand j'ai réalisé tout ça, j'ai réalisé que les entreprises qui produisent tout ces cosmétos savent. Elles savent mais elles ne disent rien parce que money money money ! Promis, je vais pas partir dans une critique du capitalisme j'arrête j'arrête j'arrête- mais j'ai simplement décidé de ne plus donner à ceux qui ont déjà tout et qui se foutent de nous.


Comment j'ai réussi à modifier mes habitudes

Les premiers mois, j'ai tâtonné un peu. On change son eau micellaire de grande surface par un hydrolat, puis on s'intéresse aux huiles - même si on a la peau grasse, ensuite aux poudres et à partir de là ça part en c...acahuètes et on se retrouve à faire des mélanges avec de la soude et de l'huile de coco. Le principal, selon mon expérience, c'est d'y aller pas à pas. D'abord commencer à bien connaître les produits de base pour pouvoir ensuite faire les recettes qui nous donnent le plus envie! Et au final, modifier son petit train train cosmétique ce n'est pas si compliqué et ça devient rapidement un vrai plaisir.
Comme je l'ai dit précédemment, j'ai aussi passé beaucoup de temps sur internet pour me renseigner et beaucoup de bloggeuses m'ont donné l'envie de me """radicaliser""" encore un peu plus à chaque fois. La motivation extérieure a énormément joué! Voir son feed instagram se remplir de cosmétiques faits maison, ça donne forcément envie de faire pareil et de montrer ses créations à tout le monde. Finalement en y pensant je suis toujours cette petite p*tasse qui se la pète sur instagram, mais version naturelle. 

Et n'oubliez pas: on ne balance pas tous ses anciens produits à la poubelle! On les mets dans un coin, on les propose aux copains et à la famille, on en fait don à une assoc, parce qu'on est des gens gentils et généreux. 


Et alors, ce bilan ?



Parlons efficacité! Il y a pas photo, le naturel ça fonctionne. La différence que j'ai pu remarquer avec les produits du commerce, c'est que oui évidemment ils sont efficaces, mais sur une courte durée. Combien de fois on a pu changé de marque d'après shampoing ou de crème de jour au bout de 2 mois parce qu'on avait plus le même résultat qu'au début?! Avec le naturel, j'utilise quasiment tout le temps les mêmes produits de base et ma peau et mes cheveux sont d'abord heureux de plus être malmenés par les ingrédients chimiques mais je sais aussi que le résultat sera le même à chaque fois. Je sais ce qu'il y a dans mes produits et je peux adapter mes recettes sans avoir à m'encombrer avec 3000 nouveaux flacons. La seule petite contrainte, oui il y en a une, c'est qu'il faut un temps d'adaptation à notre petit corps. L'efficacité du naturel se compte en mois. N'espérez pas avoir des résultats magiques au bout de deux jours sur vos cicatrices ou vos boutons par exemple. Alors, il faut être patient et persévérante. Une fois que j'ai commencé à constater les effets, je savais que plus jamais je ne retournerai vers les cosmétiques industriels.

Parlons argent! "Le naturel, c'est comme le bio ça coûte trop cher". Encore une fois Mademoiselle, non. C'est quoi cette légende urbaine encore? Depuis que ma conso de cosmétique a changé, j'ai bien vu que mon porte-feuille se portait un peu mieux. On va dire un peu. On ne va pas se mentir non plus, on va pas pouvoir se payer sa Mini juste en passant au naturel. Ce sont de petites économies de tous les jours. D'abord parce qu'on a plus à acheter un gel douche tous les quatre matins, puisque notre savon nous tient, approximativement pour le même prix, deux mois de plus. J'ai aussi pu remarquer que j'avais moins cette folie dépensière qu'avant. J'achète selon mes besoins. Une fois qu'on a trouvé notre routine, il suffit juste de renflouer son stock à chaque fois. NON on peut plus se la péter en montrant notre super beurre corporel qui nous a coûté une blinde. Maintenant on crâne parce qu'on a fait le même avec nos petites mains, pour 2 fois rien, c'est pas mieux franchement?

Bien-être, pourquoi? Après un an, j'ai senti que mon corps allait mieux, ça semble idiot, d'accord ça l'est un peu. Mais débarrassé de toutes les cochonneries que j'avais l'habitude de lui étaler dessus, j'ai l'impression qu'il me dit merci. Je me sens mieux dans mon corps mais aussi dans mon esprit, parce que le naturel, ça enlève les petits problèmes de conscience. Ca nous amène, ou en tout cas ça m'a amené, à une philosophie de vie un peu plus naturelle, justement! Et oui, ça compte aussi!

L'écologie? Ca parait évident : plus de produits chimiques, plus de plastique et blablabla, donc une planète un peu plus heureuse grâce à nous. Avec la cosmétique naturelle, on jette peu déjà. J'utilise beaucoup de produits sous forme solide, donc aucun gaspillage en packaging. Tous les autres contenants ne vont pas à la poubelle non plus, puisque j'en ai toujours besoin pour accueillir mes dernières tambouille, donc je recycle! Ensuite, évidemment, comme je l'ai dit plus haut, l'eau qui s'en va de notre douche n'est plus bourrée d'agents chimiques, donc on la traite plus facilement ou si elle s'en va par mégarde dans la nature, on peut avoir l'esprit tranquille! Comme tu peux t'en douter il y a des tonnes d'autres points positifs niveau environnement à utiliser des cosmétiques naturels, mais la liste serait trop longue!

Pourquoi la réflexion? Quand je suis rentrée dans la sphère du naturel, je ne pensais pas que ça allait m'amener à réfléchir pour dire vrai. J'ai commencé dans une seule vision esthétique de la chose : je voulais une plus belle peau, de plus beaux cheveux etc etc. Plus je me suis intéressée aux cosmétiques naturels, plus je me suis intéressée à tout ce qui entoure le sujet. Remise en question de ma consommation, de la place que je voulais avoir dans cette société là, puis du système en lui même. Je sais je suis vachement philosophique aujourd'hui. N'empêche qu'en plus de vouloir en savoir plus sur les effets des plantes et sur l'écologie, j'ai aussi commencé à réfléchir et à ouvrir les yeux je dirai sur le monde dans lequel on vit ! C'est limite un parcours spirituel le naturel, faites gaffe!

Pour finir ce profond - et très long - article, je voulais souligner les conséquences extérieures de cette mise au green sur ma vie. Derrière cette phrase un peu chelou, je veux dire que de 1: j'ai compris que le naturel s’arrêtait pas aux cosmétiques. Ca passe aussi par l'alimentation. Toutes les Biotés vous le diront, une alimentation saine, c'est aussi la base d'un mode de vie naturel. Alors depuis quelques mois, je fais attention à ce que je mange, pas en terme de calories PARCE QU'ON S'EN FOU, mais plutôt en terme de qualité. Ce qui rejoint un peu l'aspect réflexion en quelque sorte. Je me documente, je mange des légumes, moins de viande, moins de lait, tout ça tout ça. "Vegan de tes morts" disait-il. Qui sait, peut-être qu'un jour... Et dernier point : je me suis mise au sport. J'ai jamais été une grande sportive dans l'âme mais le naturel m'a entrainé là dedans. Mieux dans mon corps, mieux dans ma tête!


Vous avez pu remarqué que c'est un bilan somme toute plus que positif. Pour rien au monde je ne retournerai acheter mes produits de beauté en grande surface ou dans d'autres boutiques. La naturel c'est devenu une passion à part entière - d'où ce blog - et aussi un mode de vie.

Et TOI? T'en es où, t'as commencé à vider tes tiroirs?

Encore un peu de lecture

10 commentaires

  1. Yeah ! Bien d'accord avec toi et tout ça, tout ça !

    RépondreSupprimer
  2. Tes conseils/ton expérience pour la peau me sont précieux, si pour les cheveux j'ai trouvé ma routine idéale, je tâtonne encore pas mal pour une routine peau qui me convient..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir bioté anonyme !

      Je serai ravie de t'aider dans ta quête de routine :) Si tu as envie que je consacre quelques articles à un sujet particulier, soumets moi tes idées et questions! Et si tu as besoin de conseils spécifiques, n'hésite pas à me contacter via mon compte instagram @bioténaturelle ou par mail bbiotenaturelle@gmail.com

      Passe une belle soirée

      Supprimer
  3. Bravo pour ce bel article. Je me suis mise à la Slow Cosmétique il y a quelques mois et je me retrouve beaucoup dans tes impressions.
    Perso je suis une spécialiste des dermatos et donc de la cortisone depuis toute petite, eczéma oblige et les produits naturels, bio, purs... m'ont juste changé la vie! Ma peau est apaisée, mon porte feuille revit et ma conscience est plutot fière!
    Bonne journée et bonne bio-attitude :-)
    Delphine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Delphine, contente que l'article t'ai plu ! Rien de mieux que le naturel, c'est une découverte qui a changé ma peau et ma vie aussi, continue comme ça :)
      A bientôt sur le blog !

      Supprimer
  4. Je me retrouve beaucoup dans ce post. Au début je suis passé au naturel parce que ça m'amusait de faire ma tambouille, et puis j'ai été bluffée par l'efficacité, et les prix... et petit à petit la prise de conscience de tous les produits louches dont je m'étais enduite pendant des années...
    Au début j'avais encore super envie de produits industriels, je craquais de temps en temps (comme sur le chocolat pendant un régime, avec mauvaise conscience)... et maintenant ça ne me fait même plus envie. Je suis contente de mes produits naturels, je n'ai pas encore une routine parfaitement établie, je teste, je découvre tout le temps de nouveaux produits/recettes
    Je ne regrette pas du tout ce changement !

    RépondreSupprimer
  5. Coucou
    Je viens juste de découvrir ton blog et je suis déjà fan !
    J'ai adoré cet article. A vrai dire je suis arrivée dans cet univers un peu comme toi (et aussi en tombant sur des youtubeuses dans cet esprit).
    Ce n'est que depuis cette année que j'ai mis en place une réelle routine seine mais je suis encore dans la phase tâtonnement, découverte et teste ! Je vise à pouvoir faire un bilan tel que le tiens au plus vite !! Très motivant merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, ça me donne envie de faire plus d'articles comme ça :)
      Profite bien de cette période de découverte, tu vas rencontrer des produits fabuleux et une communauté trop cool ! Belle journée Léa !

      Supprimer
  6. J'ai commencé pour le "fun" de faire ses produits . Puis étant une grande allergique, je supportais pas grand chose. Et je suis passée aux produits nettoyants maison "fait maison" plus d'odeurs chimiques qui me font tousser. Puis je cuisine avec de meilleurs produits ( locaux, français, de saisons etc...). Et j'ai repris le sport et la marche. C'est un cheminement qui va de soit, je pense. Revenir à l'essentiel, ça fait du bien au porte-monnaie et à l'esprit. Super site. Merci

    RépondreSupprimer
  7. Un article très inspirant et encourageant :). Ça fait un an que j'ai complètement arrêté le maquillage et les produits chimiques pour le visage. Comme toi, je combat l'acné depuis des années. Même si ma peau n'est pas parfaite (style photoshopée à mort comme sur un magazine), je vois que le grain est plus beau, que ma peau en générale est plus saine et que j'ai beaucoup moins de boutons (les seuls qui me restent sont dus aux vilaines hormones mensuelles, haha). Comme tu dis, les produits en pharmacie ça fonctionnent deux mois et après c'est un éternel recommencement.

    C'est aussi une délivrance psychologique, car on ne se soucis plus du : "Ah mais, je dois cacher ce visage que la société juge plein d'imperfections". On se rend compte que les grandes industries nous rient au nez, en plus de nous vendre des produits qui endommagent notre santé et notre environnement.

    Pour l'instant, je suis encore dans la quête d'informations, alors mille merci pour tes jolis articles :)

    RépondreSupprimer

Flickr Images