Être étudiant & manger sainement

Imaginez un monde où tous les étudiants mangeraient sainement, équilibré, bio tout en limitant leurs déchets. Bon, j'avoue, il faut ...

Imaginez un monde où tous les étudiants mangeraient sainement, équilibré, bio tout en limitant leurs déchets. Bon, j'avoue, il faut avoir une très bonne imagination. Et pourtant, moi je vous dis que c'est possible. Et si on cassait le fameux mythe de l'étudiant et ses pâtes ?


L'étudiant, le porte-monnaie et le frigo (c'est pas de La Fontaine)

Les dépenses alimentaires d'un étudiant représentent son deuxième plus gros budget après son loyer. Il y accorde en moyenne 134€ par mois. Alors on comprend pourquoi on fait tellement attention à son ticket de caisse. Un euro économisé, c'est de quoi permettre une sortie, une virée shopping ou un petit plaisir. Je connais la situation, je suis étudiante, mes fins de mois ne sont pas à pleurer mais il faut bien avouer que quand j'ai de quoi me payer un ciné ou un verre sans culpabiliser ensuite, c'est plutôt agréable. Couper dans les dépenses de l'appartement ? Littéralement pas possible. Surveiller ses dépenses niveau alimentation ? Concevable. Il faut aussi noter que certains d'entre nous - pauvres petits étudiants - ont tout juste de quoi faire de bonnes courses et peuvent rarement se faire plaisir.

A partir de là nait le règne du combo pâtes/pizza/nouilles chinoises. C'est une réalité, non pas un cliché. 35% des étudiants, c'est à dire plus d'un sur 3 avoue ne manger de légumes que très rarement voire jamais. Ils sont 1 sur 4 à ne jamais consommer de fruits non plus. Et tenez vous bien, presque 15% ne mangent NI fruits NI légumes quand ils sont loin de la cuisine de maman. Mais POURQUOI ? Les jeunes sont-ils allergiques aux produits frais ? Traumatisme des choux de Bruxelles ou des épinards ? Ou alors sommes nous juste une génération "c'est plus ce que c'était" comme disent nos vieux ?

Il faut d'abord s'attaquer à la racine du problème : c'est quoi "bien" manger ? Quand on est étudiant, on a souvent une définition bien à nous. Il faut que ça rentre dans le budget et que ça aille vite, parce qu'on a pas le temps. Alors oui, là, on commence a remplir le haut du frigo de knackis et de pastabox. Et si on revoyait tout depuis le début ?
Besoin primaire besoin vital blablabla. Bien manger c'est : remplir son estomac pour le plaisir des papilles et le bien-être du corps. Je ne vous refais pas la table des besoins nutritionnels, quand on mange mal, on le sait. D'abord parce qu'on prend du poids et, ensuite, parce que tu vas vraiment me faire croire que tu sais pas qu'une carotte fraiche c'est plus sain qu'une boite de carottes rapées Bonduelle ? Ne dis pas oui je t'en prie... Et puis est-ce qu'une plâtrée de pâtes-ketchup te procure autant de bonheur qu'une vraie assiette de pâtes à la bolognaise faites maison ? Ceux qui disent encore oui, quittez mon blog, notre histoire s'arrête là.
La consommation alimentaire des étudiants est composée en majeure partie de produits transformés, donc issus de l'industrie alimentaire : du "tout fait", du "en boîte", du "vite fait" On attaquera le sujet une prochaine fois, mais c'est loin d'être la nourriture la plus saine pour notre organisme et pour l'environnement. L'équation d'une alimentation parfaite ce serait donc des produits frais cuisinés soi même avec amour ! Mais tu me diras que tu as...

"Pas les moyens"

Déjà on s'arrête là. J'ai envie de mettre une grosse claque dans la tronche au "manger des fruits et légumes aujourd'hui ça coûte cher". Déballons les chiffres, j'ai écumé les supermarchés avant d'écrire cet article, héhé t'es bouche-bée là.

1 AUBERGINE = 0.60 €
1 KG DE COURGETTES SOIT ENVIRON 6 PIÈCES = 2€
1 KG DE CAROTTES SOIT ENVIRON 3 GROSSES = 1€
1 SALADE = 1€
1 KG DE BANANES = 1.70€
1 KG DE POMMES GOLDEN = 1.10€
1 KG D'ORANGES = 1.35€

SOIT AU TOTAL POUR + DE 5KG = 8.75€


Avec ça, tu vis tranquillement pendant une semaine à deux semaines en te remplissant bien le ventre en vitamines et tout ce dont tu as besoin. Retire la bouffe toute faite de ton panier et remplace les par cette liste : j'te parie que tu en auras pour moins cher à la sortie. Alors, au lieu de tourner la tête en passant devant le rayon fruits et légumes pour courir jusqu'aux boites de conserves, regarde un peu les étiquettes.

Manger des légumes ne veut pas dire manger bio. On peut se nourrir tout à fait décemment en mangeant les produits frais de nos grandes surfaces, même si ce n'est pas le must pour notre santé.
La chouette alternative, c'est d'aller au marché oui comme ta grand-mère. Les produits sont récoltés au plus près de chez nous et sont souvent à des prix équivalents à ceux des supermarchés. Le plus, c'est que tu aides un petit fermier ou maraicher à survivre. Le gros plus, c'est que si tu te ramènes à la fin vers 11h/12h, tu pourras sans doute rafler plein de produits à prix mini en négociant avec les vendeurs et les bouchers. Je te vois préparer ton panier au loin... Deuxième alternative, toute aussi sympa, les systèmes de paniers justement : des coopératives proposent aujourd'hui de plus en plus de paniers de fruits et légumes de saison livrés à la maison pour un prix très abordable.

Manger des légumes peut aussi dire manger bio et manger bio ne veut pas dire dépenser plus. Tu vois bien les rayons fleurir dans les grandes surfaces. En effet, on est arrivé dans l'ère de la démocratisation du BIO, et mon dieu que c'est bon. Légumes, fruits mais aussi pâtes, viande et produits laitiers. D'un côté, je mange équilibré, de l'autre je ne pourris plus mon corps de pesticides et d'additifs et en prime je dépense guère plus. Tu ne me crois pas petit étudiant ? J'ai fait mes recherches aussi.

TOMATES 1KG 2€ / BIO 3.5€
AVOCAT 1.50€ / BIO 1.50€
CAROTTES 1KG 1€ / BIO 2.2
CONCOMBRE 1.20€ / BIO 1.50€
COURGETTES 1KG 2€ / BIO 4€
POMMES DE TERRE 1KG 1.20€ / BIO 2€
KIWI 0.30€ / BIO 0.38€
POMMES GOLDEN 1KG 1.10€ / BIO 4.78€
MANDARINES 1KG 2.72€ / BIO 1.89€
2 STEAKS HACHES 3.30€ / BIO 3.30€
500G SPAGHETTI 0.68€ / BIO 0.70€
4 YAOURTS NATURE 0.62€ / BIO 0.54€

Au final, si on sacrifie une pizza par semaine pour se payer de la nourriture de qualité, ça n'a pas l'air plus judicieux ? Je ne dis pas que manger bio c'est moins cher qu'une alimentation conventionnelle, mais ce n'est pas un sacrifice non plus. Les différences de prix entre certains produits sont parfois grandes, pourquoi donc ? Les pommes et tomates par exemple font partie du top 10 des fruits et légumes que l'on bourre le plus de pesticides pour permettre une culture rapide et à haut rendement. Cultiver des aliments bio, c'est donc un peu plus compliqué en terme de temps et de budget, ce qui nécessite une petite marge de dédommagement au niveau du prix. Et puis il y a ces produits bio qui sont au même prix voire même moins cher que les conventionnels dont on ne parle pas. Il suffit d'être attentif aux étiquettes. Personnellement pour 50€ de courses, j'ai un panier tout bio bien rempli pour 2 à 3 semaines.

Faire ses courses intelligemment, c'est aussi l'une des conditions d'un porte feuille rempli ! Il y a un moment où on ne peut plus rechigner sur le prix si on veut manger du bon et du sain. La solution, c'est simplement de calculer ce dont on a besoin à l'avance pour ne pas acheter en trop grande quantité et ensuite jeter. Combien de pots de sauce, de tomates et de tranches de jambons moisissent au fond de notre frigo ? Pour lutter contre ce gaspillage inutile, on peut prendre 5 minutes, avant de faire nos courses, pour planifier à peu près les menus de notre semaine. Ce sera aussi un terrible gain de temps dans les rayons ! Et le must pour ne rien gaspiller, c'est de transformer. Une courgette ramollie ne va pas à la poubelle, elle fait une super soupe. Opte aussi pour l'omelette des fins de mois : deux œufs et le reste de ton frigo (punaise essaye courgettes/jambon/fromage de chèvre, une TUERIE). On trouve toujours de quoi faire quand on cherche un peu.


"Pas le temps"


La deuxième excuse préférée de tous les étudiants. Mais avouez, on est pas tous en médecine ou en prépa, on a une vie et du temps libre à côté de nos études. Alors si on se donnait le temps de se faire de bons petits plats ? Je sais qu'on a pas des cuisines de 20m², mais avec une poêle et une casserole on fait des trucs vraiment sympas. On peut bien regarder un épisode de The Walking Dead en moins pour se nourrir non ?
Pour les plus gros flemmards, on a inventé les restaurants universitaires. Les RU proposent des repas équilibrés à un petit prix. Pour le coup ce n'est plus de la grande cuisine, mais c'est une alternative pratique quand on a vraiment pas le temps.

La preuve par deux que l'on peut manger sainement et même se faire plaisir avec du bon gros fat avec un budget et une cuisine d'étudiant. Suffit de le vouloir un peu au final (c'est comme le sport). Pour  reprendre un peu de plaisir à cuisiner, je vous conseille de faire un tour sur Cuisine étudiant.fr, c'est une mine d'or de recettes toutes simples publiées par d'autres étudiants affamés !

Laisse moi un commentaire si des recettes t'intéresseraient
 et partage tes astuces du quotidien !

Encore un peu de lecture

1 commentaires

Flickr Images