Le démaquillage à l'huile

Ma découverte du mois de février : le démaquillage à l'huile (vous vous en doutez bien c'est dans le titre) ! J'ai toujours é...


Ma découverte du mois de février : le démaquillage à l'huile (vous vous en doutez bien c'est dans le titre) ! J'ai toujours été réticente quant à utiliser de l'huile sur mon visage, et encore plus à la place d'un démaquillant classique... j'avais tort ! Je compte bien vous convertir avec cet article !


Adepte des eaux micellaires et des démaquillants Mixa pendant des années de non-slowcosmétique, le démaquillage restait un mystère pour moi quand j'ai commencé dans la bioté. J'ai testé les hydrolats et certains démaquillants bio du commerce, mais toujours pas convaincue. A force de voir tout le monde parler du démaquillage à l'huile, je m'y suis testée un soir. ET WAHOU POURQUOI JE N'AI PAS COMMENCÉ PLUS TÔT !?  

Pourquoi l'huile comme démaquillant ?

L'huile en général, c'est la base de la bioté, mais elle est souvent boudée par les peaux mixtes et grasses, bien qu'on ait totalement faux sur toute la ligne !
Les eaux micellaires et démaquillants à base d'eau et d'un peu d'agents nettoyants, on l'avouera, ne sont pas toujours efficaces. Pour effacer notre mascara, on passe souvent 10 000 fois le coton sur notre oeil, ça fait mal et puis au final, on ressemble à un panda quand même le lendemain matin. Mais pourquoi donc ? Tout simplement, le maquillage est composé en majeure partie d'huile et d'ingrédients dits gras, et comme on le sait, l'eau et l'huile ne sont pas copains, ils ne se mélangent pas (oui vous avez vu je suis super pédagogue dans mes explications). Donc à part frotter son visage comme une tarée, on n'arrive pas à grand chose. C'est pour cela que l'huile est magique ! Avec elle, aucun problème, tout part d'un coup de coton. Elle va mieux attraper le maquillage que l'eau et être beaucoup plus efficace.

L'huile n'est pas seulement notre alliée niveau efficacité du démaquillage, elle apporte également beaucoup de bien à notre peau. Elle va la nourrir, juste comme il faut le temps du démaquillage, et on va pouvoir profiter de tous ses autres bienfaits selon celle que l'on choisit. Au lieu d'un démaquillage effet peau rouge/yeux qui pleurent, l'huile vient démaquiller en douceur, sans agresser la peau, une merveille et une corvée transformée en moment de bonheur !

Quelles huiles ? 


Comme d'habitude, on va choisir l'huile en fonction de notre type de peau :
  • huile de jojoba : en premier parce que ma préférée, adaptée à toutes les peaux et particulièrement aux peaux  mixtes à grasses, car proche du sébum de notre peau, pas de soucis à se faire !
  • huile de coco : magique pour les peaux sèches, normales, sensibles, elle démaquille en un clin d'oeil. Attention, elle est comédogène, à éviter pour les minois qui ont tendance à avoir des boutons 
  • huile d'avocat : pour les peaux sèches, elle a beaucoup d'adeptes, on l'utilise principalement pour le démaquillage des yeux
  • huile d'abricot : douce, elle convient à toutes les peaux et donne bonne mine
  • huile d'amande douce : la copine des peaux sensibles et réactives, elle démaquille elle aussi tout en douceur comme le dit son nom
  • huile de ricin : le must pour le démaquillage des yeux grâce à sa consistance un peu plus visqueuse que les autres et surtout grâce à son effet sur la beauté des cils !
  • huile d'olive : la plus pratique car on l'a toutes sous la main
  • huile d'argan : la préférée des peaux matures grâce à ses propriétés anti-âge

Comment se démaquiller ? 

Plusieurs méthodes possibles pour le démaquillage à l'huile, on fait au feeling ! Comme pour tous les autres démaquillants, il suffit d'imbiber un coton (lavable de préférence pour le côté zerowaste) d'un peu de l'huile choisie, on le passe sur le visage en insistant légèrement sur les yeux et c'est terminé. Deuxième méthode, bien plus agréable le soir : prendre un peu d'huile au creux de sa main et masser son visage du bout des doigts. On se fait du bien tout en se démaquillant.

Après le démaquillage, la méthode est la même pour tout le monde, on passe le visage à l'eau et on nettoie avec son savon habituel. Résultat la peau n'est plus grasse du tout, mais douce et détendue. Pour les plus slow (ou les plus flemmardes), il suffit de passer un coton d'hydrolat sur le visage et hop on est toute fraîche !


Le démaquillant bi-phasé

Pour ma peau, j'avais envie d'aller un peu plus loin et de faire du démaquillage un soin à part entière dans ma routine bioté. Je suis alors tombée sur la vidéo de la mythique Peau Neuve, et j'ai essayé à mon tour !


Pour réaliser un démaquillant bi-phasé, il vous faut une huile et un hydrolat de votre choix : un côté nutrition et un côté hydratation. On verse 50/50 de chaque dans un petit contenant et voilà ! Il  suffit d'agiter un peu avant d'utiliser pour que les deux phases se mélangent bien et on obtient un démaquillant parfait personnalisé en fonction de notre type de peau.
J'ai utilisé de l'huile de jojoba, la plus adaptée pour les peaux grasses et l'hydrolat de lavande, apaisant, cicatrisant et purifiant. J'aime aussi utiliser l'hydrolat de romarin pour cette recette !

Adapte de l'huile aussi ? 
Dis nous laquelle est ta préférée ! 

    Encore un peu de lecture

    20 commentaires

    1. Super! Merci pour cet article bien complet, c'est exactement ce que je recherche en ce moment...un démaquillant naturel qui enlève le mascara sans arracher les yeux!

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Avec plaisir ! Je suis sûre que tu seras convaincue :)

        Supprimer
    2. Hé ben, je ne savais pas que c'était si simple de fabriquer un démaquillant biphasé! Merci pour la découverte!

      RépondreSupprimer
    3. Coool j'ai appris un tas de chose
      Je pense que je ne vais pas tarder a passer une commande aromazone car le démaquillage a l'huile me tente de plus en plus et le byphase aussi donc encore une raison de plus

      RépondreSupprimer
    4. J'utilise l'huile de coco depuis plus de 15jours et j'aime beaucoup! Dès que je finis l'huile de coco j'essaie jojoba!

      RépondreSupprimer
    5. Bonjour, j'ai une peau extrêmement sensible !!! J'ai malheureusement fait une mauvaise découverte avec l'hydrolat de bleuet qui m'a donné des plaques toutes rouges et des boutons sur le visage... Peux tu me conseiller qu'elle huile et quel hydrolat choisir ?? Je me tâte entre He jojoba ou He chanvre... Je suis une débutante du bio et je suis un peu perdu..

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Je te conseillerais les hydrolats de carotte, camomille ou lavande, très agréables pour les peaux sensibles. L'huile de jojoba est adaptée à toutes les peaux, l'huile de chanvre est parfaite pour les peaux sensibles avec des tendances de démangeaisons et d'irritations. J'espère que mes conseils t'auront aidés, bisous ! :)

        Supprimer
    6. Bonjour, j'aimerais savoir combien de temps on peut conserver ce démaquillant?

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Tu peux le conserver maximum 3 mois je dirai en le conservant dans des conditions optimum (au frais et à l'abri du soleil) ! A jeter dès que des petits filaments blancs apparaissent dans l'hydrolat !

        Supprimer
    7. Merci pour ce bel article. Une petite question : est-ce que l'hydrolat de Lavande peut remplacer l'eau micellaire du matin ? Je me lave le visage à l'eau micellaire le matin mais voudrait maintenant changer. Est-ce possible de faire ça ? Et doit-on ou peut-on rajouter des huiles essentielles dans l'eau micellaire ?
      Merci beaucoup

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Coucou, désolée pour le retard ! Tu peux utiliser n'importe quel hydrolat le matin pour remplacer ton tonique, sur un coton il a quasi le même effet (et en naturel !)

        Supprimer
    8. Merci pour tous tes articles ils sont vraiment très enrichissants, et tu m'as un peu plus convaincu qu'il fallait que j'abandonne tous ces cosmétiques que la société de conso nous met sous le nez ^^
      Je voulais savoir si je pouvais utiliser l'huile de rose comme démaquillant?
      j'en ai une bouteille dont je me sers après l'épilation des jambes je trouve que ça apaise, et adoucit, mais surtout j'adore son odeur!

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Merci pour ton commentaire ! Tu peux l'utiliser evidemment, mais attention, elle est en général comédogène ;)

        Supprimer
    9. Je suis vraiment tombé amoureuse de ton blog, tu répond très clairement aux questions que je me pose. Par contre je me demandais, jai de l'hydrolat de bleuet (qui sent très mauvais au passage...), qu'en pense tu? Il a quelle propriété pour la peau? Je peux le mélanger avec de l'huile d'amande douce pour faire un demaquillant bi phasé?
      Merci

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Hello Naima, je suis ravie que le blog te plaise !
        L'hydrolat de bleuet sent en général assez fort, ou mauvais selon les nez haha ! Il est apaisant et défatiguant, idéal pour les cernes et les peaux fatigués ou sensibles ! Tu peux parfaitement faire le mélange avec de l'huile d'amande, ce serait un super combo !

        Supprimer
    10. Merci pour ce superbe article. Pour le moment moi c'est 100% huile de coco mais la j'ai bien envie de tester les autres =) et puis la recette du bipahsé ben hop je te la pique et je file sur aromazone ahah

      RépondreSupprimer
    11. Bonjour, Merci pour votre article !
      Je viens d'acheter de l'huile de jojoba et de l'hydrologie de Lavande (peau mixte) et j'ai hâte d'être à ce soir pour tester ce mode de démaquillage :)

      J'ai cependant 1 question: le démaquillage à l'huile végétale fait-il double-emploi avec la crème de nuit,est-ce que ce n'est pas trop "riche" de cumuler les 2?
      Merci d'avance pour votre réponse

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Bonjour ! Puisque l'on nettoie la peau au savon après démaquillage, il ne reste plus d'huile sur le visage et elle n'a pas eu le temps d'être absorbée par la peau. Démaquillage à l'huile et crème de nuit sont donc totalement compatibles :)

        Supprimer

    Flickr Images