Zéro déchet au boulot

Depuis que j’ai entamé ma démarche vers le zéro déchet, je me suis rendue compte qu’il y a avait un point plus difficile à gérer que les a...

astuces zero dechet au travail à l'école dejeuner repas
Depuis que j’ai entamé ma démarche vers le zéro déchet, je me suis rendue compte qu’il y a avait un point plus difficile à gérer que les autres : manger à l’extérieur de chez soi. Je parle pas du pique-nique occasionnel mais des déjeuners sur le pouce à la fac ou au travail. Vous savez, ces midis où on fini par aller au Carrefour du bas de la rue pour s’acheter un sandwich triangle. Et bien ça c’est fini : avec un peu d’organisation et le bon matériel, on peut enfin manger en évitant les déchets et manger mieux. Allez, je vous montre ce que j’ai dans mon sac !


Pourquoi le zéro déchet ?

390 kilos, c'est la quantité de déchets que produit une personne lambda en une année. 200 kilos, c'est la quantité de déchets qui part dans l'océan chaque seconde. 1/3 de l'Europe, c'est la taille du 7ème continent de plastique qui flotte au beau milieu de l'océan aujourd'hui. Bref vous avez compris, c'est pas glorieux ces chiffres. Du coup, mon ennemi numéro 1 à moi, c’est le plastique - et encore il y a pas que lui. Se dire qu’on produit des milliers de tonnes de cette matière pour que sa seule finalité soit la poubelle (ou la nature), ça me révolte un peu. 

Il y a encore quelques mois, mon sac n’était pas épargné : bouteille d’eau en plastique, gâteaux sur-emballés, sandwich soigneusement emballé dans son film aluminium ou plastique… Bref, un jour j’me suis simplement demandé ce que ça changerait à ma vie si j’utilisais d’autres contenants pour mon déjeuner. Et j’avoue que quelques semaines après avoir adopté mes petites habitudes zéro déchet, je me suis demandée pourquoi je ne l’avais pas fait avant ! J’ai gagné une qualité de vie de malade. Adieu le plastique et l’alu, j’apprécie 1000 fois plus mes plats depuis qu’ils sont au chaud dans leurs petits contenants ecofriendly. Ces matières là, au delà de la pollution environnementale qu’elle entraînent, polluent aussi visuellement. Est ce que c’est franchement agréable la tonne de plastique qui trône sur le bureau à la fin d’un déjeuner ? 

En bref, le zéro déchet au déjeuner pour protéger la planète, mais aussi le contenu de mon assiette.

Parce que j’ai remarqué quelque chose depuis que j’essaye de produire moins de déchets, on a du mal à trouver des trucs sympas à manger sans 15 couches de plastique autour. En plus, je suis végane, je vous dis pas le combat le midi si je n’ai pas préparé de quoi manger à l’avance. Du coup, pas le choix, on cuisine ! Pour moi, c’est un plaisir, pour d’autres une corvée - après je suis humaine, quand il est 22h et que j’ai oublié de faire mon déjeuner je sautille pas de joie. Et le côté positif de tout ça, c’est qu’on en revient à avoir une alimentation beaucoup plus saine. On est moins tenté par les fast-foods du coin de la rue quand on a déjà son petit plat au chaud dans le sac. Après, rien ne vous empêche de vous faire des gros plats bien gras pour le déjeuner hein, le point positif, c’est qu’on se remet à faire des trucs soi-même et que l’on arrête de consommer de la bouffe industrielle. Dans mon article "être étudiant et manger sainement", je te partage ma réflexion et mes astuces pour manger bien, bon et pas trop cher sainement.

Alors, oui, c’est un peu d’organisation. Pour mon cas, je prends une demie heure tous les soirs pour me faire de quoi grignoter le lendemain, et puis pour me soulager un peu, je profite de mon dimanche soir pour préparer des plus grosses quantités à manger plusieurs fois dans la semaine.

Dans le cas où la cuisine c’est vraiment vraiment vraiment vraiment vraiment pas ton truc, tu peux toujours trouver des alternatives zéro déchet dans les restaus et points de vente qui t’entourent. Chez le boulanger, suffit de demander un sandwich sans papier d’emballage, pour les sushis, pâtes et salades à emporter, tu peux la plupart du temps oser rapporter ton contenant sans soucis - bon des fois les gens font des têtes vraiment chelous par contre, mais ça tu t’y habitueras.



Mes contenants zéro déchet pour manger

astuces lunchbox bento box zero dechet au travail à l'école dejeuner repas

Ma meilleure amie : ma bento (fin c’est pas la mienne je l’ai piqué à ma soeur hahaha). Le point positif de la bento, c’est qu’elle se case hyper facilement dans le sac. On la ferme bien avec un gros ruban élastique et on a juste à la ressortir pour le déjeuner. Elle peut contenir plats froids et plats à réchauffer puisqu’elle passe au micro-ondes. Par contre, comme j’évite de plus en plus le micro-ondes - je n’en ai plus à la maison - je pense bientôt investir dans une lunchbox isotherme, certainement celle de chez Qwetch ici qui me fait de l’oeil grâce à sa grande contenance.
Dans ma bento en général, il y a : salades, pâtes à toutes les sauces, riz et dahl de lentilles, légumes sautés, enfin tous les plats que tu peux imaginer, quelques tranches de pain et autres tartines.

On parlait sandwich et papier alu toute à l’heure, et bien pour remédier au problème j’ai sorti ma petite machine à coudre et je me suis faite mon propre lunchbag étanche. L’intérieur est en toile imperméable et l’extérieur c’est simplement un tissu que j’aime bien. Une petite bande de velcro pour fermer le tout et bien maintenir mes sandwich en place et voilà. Le tuto est si ça te tente de la faire aussi toi même, ou tu peux très bien trouver des modèles semblables sur A little market.
Dedans je glisse deux gros sandwich, des tartines, des fruits un peu fragiles ou des gateaux fait maison.

Pour les petits-dej sur le pouce ou les goûters, j'utilise des bocaux ! Y en a de toutes les tailles, tu peux recycler ceux de tes sauces tomates ou de tes conserves et hop, dans le sac. En général, dans le mien il y a de la compote ou du yaourt de soja, des fruits et des céréales. En cas de petit creux, j'ai aussi toujours une petite boîte remplie d'oléagineux (noix de cajou et amandes, mes amours) ou de gâteaux secs.

astuces goûter dechet au travail à l'école dejeuner repas

Puis comme je mange pas encore avec mes mains, j'ai toujours une paire de couverts dans mon sac. Des vrais couverts, pas de plastique jetable ou je ne sais quoi, ça prend pas de place une fourchette et ça se lave bien il paraît. Aussi, j'ai opté pour les serviettes en tissu. Enfin j'avoue, ma serviette c'est un mouchoir mais ça reste un bout de tissu avec lequel on peut s'essuyer le coin de la bouche quand on a mangé sa salade comme une goinfre - non je parle pas de moi non.


Mes contenants zéro déchet pour boire

Les bouteilles en plastique c'est cracra, alors j'ai investi dans une petite bouteille respectueuse de l'environnement ! Qwetch propose de superbes bouteilles en inox de toutes les tailles, isothermes et franchement pas moches. C'est un peu une petite fierté quand je la sors pour boire un coup, j'avoue que je me la pète. Ce n'est pas un investissement énorme, j'en ai eu pour 18€, ça fait un an que je l'ai, elle n'a pas bougé d'un poil et je sais que je vais la garder pour encore une bonne dizaine d'années voire toute la vie !

bouteilles tehéière qwetch zero dechet au travail à l'école dejeuner repas

Et le must du must, c'est ma théière en inox. J'ai toujours eu la mauvaise habitude de me prendre des thés au distributeur à la fac ou au boulot, avec le petit gobelet en plastique qui va bien et le sachet de thé Lipton rempli de pesticides. Vous imaginez, un gobelet par jour pendant un an, la tonne de déchets inutiles ? Pour les éviter, j'emmène avec moi ma théière isotherme Qwetch - oui j'adore la marque vous avez compris. Pas de fuite, mon thé reste chaud pendant 5 heures et je peux l'emmener partout avec moi. Et dedans, quelques cuillères de thé noir bio ou d'infusions et tisanes. Si vous en cherchez des bio, made in France avec amour, je vous conseille celles de Autour des plantes, des fabuleux mélanges de plantes et herbes aromatiques en fonction de nos besoins !

infusion autour des plantes zero dechet au travail à l'école dejeuner repas


Bref, le zéro déchet, c'est un mode de vie mais aussi un mode de pensée. C'est aussi une mode tout court en ce moment. On pourra critiquer ça autant qu'on veut, mais je connais franchement peu de modes aussi responsables et positives que la vague du zéro déchet. Alors peu importe vos motivations, continuez, plongez dedans, renseignez vous, changez vos habitudes, à votre niveau et profitez.

PS : la culpabilisation est interdite, une feuille de sopalin ou une fourchette en plastique de temps en temps c’est pas la fin du monde, le plus important c’est les efforts quotidiens, pas les petits écarts qui se comptent sur les doigts de la main.


Je te fais des gros bisous zéro déchet

Encore un peu de lecture

5 commentaires

  1. Coucou !
    Tout comme toi j'ai ma petite panoplie exprès pour manger à l'extérieur. C'est tellement pratique !
    Ne serait qu'une serviette en tissus à avoir toujours sur soi et une bouteille en inox réutilisable, c'est génial et ça change la vie.

    RépondreSupprimer
  2. Hello,
    Pour le zéro déchet, j'ai commencé par la salle de bain, et là tout va bien maintenant ! Mon objectif 2017 est de m'attaquer à la cuisine. Plus dur que la salle de bain, mais je fais petit à petit les efforts et je vois déjà la différence !
    Merci pour ton partage, et je suis hypra tentée par les produits Qwetch :O
    Bisous, Joy

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Joy ♥ Je suis un peu pareille que toi en ce moment, la cuisine c'est plus long à mettre en place que la salle de bain mais on s'y met petit à petit ! Courage ! Bisous

      Supprimer
  3. J'ai moi aussi entamé une démarche zéro déchet. Je suis tentée, depuis un moment déjà, par les produits Qwetch ton avis et le code promos ne me donnent plus d'excuse pour ne pas acheter :) Surtout si le thé reste au chaud aussi longtemps !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis amoureuse de leurs produits, c'est vraiment une qualité de ouf !

      Supprimer

Flickr Images